Accueil
Fonctionnement
APCO
SECO
Partenaires
BudgetAnnuel
Inspections
Donnees
Maintien
Services
Ecoute
PAMT
Show
CSMO
Bottin
Plainte
Consultation
Heures
Prix
HoraireFetes
JoursFeries
Enregistrement
Cotisations
Salaires
Conges
Vacances
TempsTravail
Congediement
ConditionsSalaires
Commission
ConditionsCommission
Location
Telechargements
Contact
Maintien
Devenir membre

Comité paritaire des Coiffeurs de l'Outaouais

Pour le bien-être des coiffeurs depuis 1934!

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 26 mai 2015, un projet visant à abroger le décret sur les coiffeurs de l'Outaouais. Ce projet n'est pas encore en vigueur. Les éléments suivants seraient touchés :


- Ouverture des salons le dimanche;

- Fin des prix minimaux en coiffure;

- Fin des jours fériés les lendemains de Noël et du jour de l'an;

- Fin de l'obligation de donner une commission aux coiffeurs.

- Un coiffeur pourrait gagner le salaire minimum des normes (10.55$/heure).

- Fin des congés mobiles;

- Fin des commissions minimales;

- Fin des salaires augmentés en fonction de l'ancienneté;

- Fin des conditions de votre décret.

- Travail 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

COMMENT COMMENTER LE PROJET D'ABROGATION DU DÉCRET

Vos commentaires sont importants :

Actualités

Le maintien du décret,

une priorité!

Le portail des parties contractantes au décret sur les coiffeurs de l'Outaouais :


Voyez les commentaires des coiffeurs d'ici sur le projet d'abrogation du décret.

Portail des associations

MEMBERSHIP

Devenez membre de votre association professionnelle en coiffure (APCO/SÉCO) :

COMMENTEZ LE PROJET DE LOI 53 VISANT À ABROGER LE DÉCRET EN UTILISANT LE LIEN SUIVANT :

LE POINT SUR LES NOUVELLES

PROJET D'ABROGATION DU DÉCRET

Le décret sur les coiffeurs de l'Outaouais est toujours en vigueur. Le gouvernement a déposé un PROJET de loi qui est à l'étude. Les salons demeurent fermés le dimanche. Les prix minimaux sont en vigueur et les normes usuelles des salariés et des travailleurs à commission aussi. Le paiement des cotisations est toujours une obligation. Le comité paritaire vous tiendra au courant de la suite des choses.


Jusqu'à nouvel ordre, votre décret est toujours en force.

Commenter le projet de Loi 53

LE DÉCRET, TOUJOURS EN VIGUEUR EN 2016 :

Le gouvernement a déposé un projet de loi qui n'est pas encore adopté. Il est à l'étude. Des représentations sont en cours par vos associations pour préserver vos conditions. Vous serez avisés par le comité ou le gouvernement des changements s'ils ont lieu. Pour le moment, les cotisations demeurent obligatoires et l'enregistrement des coiffeurs du territoire de l'Outaouais aussi. N'hésitez pas à nous contacter si des renseignements supplémentaires sont nécessaires.