Accueil
Fonctionnement
APCO
SECO
Partenaires
BudgetAnnuel
Inspections
Donnees
Maintien
Services
Ecoute
PAMT
Show
CSMO
Bottin
Plainte
Consultation
Heures
Prix
HoraireFetes
JoursFeries
Enregistrement
Cotisations
Salaires
Conges
Vacances
TempsTravail
Congediement
ConditionsSalaires
Commission
ConditionsCommission
Location
Telechargements
Contact

Enregistrement obligatoire de votre salon de coiffure

Comité paritaire des Coiffeurs de l'Outaouais

Pour le bien-être des coiffeurs depuis 1934!

L’article 11.01 du décret stipule que "toute personne qui veut exercer la profession ou tenir un salon de coiffure doit déclarer par écrit au Comité paritaire ses noms, prénoms et adresse, le nom sous lequel elle exerce sa profession ou tient son salon, la liste des personnes qui travaillent dans le salon, son régime matrimonial." Vous pouvez vous procurer le formulaire d’enregistrement en un seul clicnullsur les coiffeurs de l’Outaouais et doit s’enregistrer au comité paritaire : Coloration, Coupe de cheveux, Décapage, Décoloration, Mordançage, Ondulation, Permanente, Shampooing, Traitement du cuir chevelu. Pour voir les définitions complètes de ces opérations, consultez le texte intégral du décret à l’article 0.01. En ce sens, le décret est large et englobe également les salons qui se consacrent uniquement à l’installation de rallonges.


Bref, tous les travailleurs du domaine de la coiffure qui exercent leur profession sur le territoire de l’Outaouais doivent s’enregistrer au Comité paritaire. Le coiffeur ou l’assistant coiffeur, qu’il soit salarié, travailleur à commission ou locataire de chaise, doit obligatoirement faire partie du registre du comité.


L’artisan qui travaille seul à la maison ainsi que le locataire de chaise en salon ont la responsabilité de s’enregistrer. Pour les salariés - incluant les travailleurs à commission - cette responsabilité repose entre les mains de l’employeur.


Le comité paritaire doit être averti de l’ouverture, de la fermeture ainsi que des modifications relatives au registre des employés de tous les salons de l’Outaouais.

Voici la liste des municipalités touchées par le décret :


* Ville de Gatineau.

* Municipalité régionale de comté de La Vallée-de-la-Gatineau :


Canton d'Aumond, Blue Sea, Bois-Franc, Bouchette, Cayamant, Déléage, Denholm, Égan-Sud, Ville de Gracefield, Grand-Remous, Kazabazua, Lac-Sainte-Marie, Canton de Low, Ville de Maniwaki, Messines, Montcerf-Lytton, Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau.


* Municipalité régionale de comté des Collines-de-l'Outaouais :


Cantley, Chelsea, L'Ange-Gardien, La Pêche, Notre-Dame-de-la-Salette, Pontiac, Val-des-Monts.


* Municipalité régionale de comté de Papineau :


Boileau, Bowman, Chénéville, Duhamel, Fassett, Lac-des-Plages, Lac-Simon, Canton de Lochaber, Canton de Lochaber-Partie-Ouest, Mayo, Montebello, Montpellier, Mulgrave-et-Derry, Namur, Notre-Dame-de-Bonsecours, Notre-Dame-de-la-Paix, Papineauville, Plaisance, Ripon, Saint-André-Avellin, Saint-Émile-de-Suffolk, Saint-Sixte, ville de Thurso, Val-des-Bois.


* Municipalité régionale de comté de Pontiac :


Alleyn-et-Cawood, Bristol, Bryson, Campbell's Bay, Canton de Chichester, Clarendon, Village de Fort-Coulonge, Grand-Calumet, L'Isle-aux-Allumettes, Canton de Litchfield, Mansfield-et-Pontefract, Otter Lake, Village de Portage-du-Fort, Rapides-des-Joachims, Shawville, Sheenboro, Thorne, Waltham.



  

Enregistrement