Accueil
Fonctionnement
APCO
SECO
Partenaires
BudgetAnnuel
Inspections
Donnees
Maintien
Services
Ecoute
PAMT
Show
CSMO
Bottin
Plainte
Consultation
Heures
Prix
HoraireFetes
JoursFeries
Enregistrement
Cotisations
Salaires
Conges
Vacances
TempsTravail
Congediement
ConditionsSalaires
Commission
ConditionsCommission
Location
Telechargements
Contact

Vacances annuelles

Comité paritaire des Coiffeurs de l'Outaouais

Pour le bien-être des coiffeurs depuis 1934!

La section 4 du décret sur les coiffeurs de l’Outaouais traite du sujet des congés annuels. Cette page y est consacré et permettra au professionnel salarié de répondre à ses questions face à ce congé.


Quelle est la durée du congé annuel ?

Le congé annuel est d’une durée de deux semaines pour un salarié qui possède d’un à cinq ans de service continu pour un même employeur. Si le salarié possède plus de 5 ans de service continu, la durée de ce congé annuel sera alors de 3 semaines.

Si le salarié a moins d’une année à l’emploi d’un même employeur, celui-ci a droit à une journée par mois de service et ce congé ne peut être plus de deux semaines.


Quel est le montant que le salarié doit recevoir pour ses vacances ?

Le salarié a droit à 4 % du total de ses gains qu’il a obtenu en salaire lors de la dernière année. Si l’employé a plus de cinq ans de service au sein du salon, il a alors droit à 6 % du total de ses gains.


Quand le 4 % ou le 6 % du salarié est-il calculé ?

L’employeur doit calculer le 4% ou le 6% du premier mai au 30 avril de chaque année. Le 30 avril est donc la journée marquant la fin de l’accumulation du montant allouable à titre de congé annuel.


Quand le salarié peut-il prendre son congé ?

Le congé annuel est accordé dans la période comprise entre le 1er mai et le 30 octobre. L’employeur est obligé d’aviser le salarié au moins 4 semaines avant la date fixée pour le début de son congé. Si l’employeur et le salarié et y consente par écrit, le congé peut être accordé à une autre période de l’année.



  

L’employeur ferme ses portes pour quelques temps pendant les vacances estivales. Le salarié est-il obligé de prendre ses vacances pendant cette période ?

L’employeur a le droit de fermer son salon pour une période de vacances et d’offrir, à la fermeture, l’indemnité compensatrice à ses salariés pour le congé annuel. Par contre, l’employeur a l’obligation de donner deux semaines de vacances continues à ses salariés.


L’employeur peut-il simplement donner le 4 % sans offrir des semaines de congé annuel ?

Il est interdit de remplacer le congé annuel par une indemnité compensatrice. Si le salarié a droit à trois semaines à titre de congé annuel, il peut demander une indemnité compensatrice pour la troisième semaine si l’employeur s’il a fermé son salon pour une période de vacances.


Le travailleur à commission bénéficie-t-il d’un congé annuel ?

Tout comme le salarié, le travailleur à commission a droit à un congé annuel. Cependant, il est fréquent que le pourcentage offert au travailleur à commission inclue ses vacances. Il est suggéré, en pareil cas, de s’informer auprès des professionnels du Comité paritaire.